Guide OverClocking A64 et Opteron 939

1. Introduction

 Apparu il y a maintenant plus de 3 années, l’Athlon 64 est un des choix incontournable en matière de microprocesseur, il a remplacé avantageusement les Athlon XP, qui ont fini désormais leurs carrières sous le nom Sempron sur socket 462, il a également sonné le glas du Pentium 4.

 L’Athlon 64 existe à l’heure actuelle en socket 754 et 939 et sur le Socket M2, la différence se situant au niveau de la gestion de la mémoire qui s’effectue en double canal et DDR pour le 939 et double canal et DDR2 pour le dernier cité.

Il est proposé des Athlon 64 dual core avec un potentiel théorique doublé, mais la consommation et donc la dissipation thermique ont elles aussi augmentée, réduisant de ce fait la fréquence maximale stable atteignable par ces processeurs.

Les processeurs Athlon 64 sont disponibles dans les gammes grand public et professionelles AMD, ainsi lorsque ces processeurs sont déstinés au marché serveurs ils seront appelés Opteron 939, ce ne sont en fait que des A64 renommés et déstinés à equiper des serveurs low cost.

Nous ne parlons pas des Opteron socket 940 car bien que très proche au niveau du fonctionnement et du design, ils possèdent encore un autre type de controlleur mémoire nécéssitant de la mémoire ECC registered, ils sont déstinés à etre utilisés par nombre pairs et sont donc bien différents de nos petits Athlon 64.

<<Ce guide pourra paraitre long pour certains mais les différentes étapes expliquées ne sont que la méthode à suivre afin de parfaitement régler une configuration que vous ne connaitriez absolument pas.>>

Bienvenue dans le monde de l’overclocking de l’Athlon 64…

2. OverCloking : Quels risques ?

<<L’overclocking voici un terme qui fait peur à beaucoup, donne des sueurs froide et fait se dresser les poils de quasiment tous les services après vente du millieu informatique, alors qu il n’en est rien. >>

Le fait d’augmenter la fréquence d’un microprocesseur n’entraîne aucun dommage à ce dernier. Il n y a pas de frictions comme dans un moteur thermique, donc pas d’usure prématurée si l’on augmente sa fréquence de fonctionnement. Au pire, il ne voudra pas fonctionner à la fréquence que vous aurez choisie et en le remettant à sa fréquence d’origine, il repartira comme si rien ne s’était passé.

En réalité, seule l’augmentation de son voltage (vcore) à une valeur inappropriée peut éventuellement raccourcir sa durée de vie si le système de refroidissement est inadapté. Dans certains cas, une trop haute valeur de vcore peut endommager le cache, comme ce fut le cas sur certaines séries de Pentium 4, mais aucun cas de ce type ne s’est présenté sur les Athlon 64.

Si vous comptez overclocker de façon prolongée et stable, veillez donc à ne pas dépasser une température de 60° en charge, l’idéal étant de rester dans les valeurs préconisées par le fabricant.

   Malgré tout ces “on dit” la verité est que la seule chose que vous pourriez réelement endommager immédiatement est votre système d’exploitation qui pourrait mal apprécier quelques plantages durant vos expérimentations (par corruption de fichiers du système d’exploitation), il vous suffira de procéder à une réparation ou reinstallation du système d’exploitation.

Il arrivera également certains cas où un overclocking trop brutal ou mal exécuté pourra entraînera des défaillances de la carte mère en particulier la corruption du bios de la carte mère.

Lors de l’utilisation d’un dualcore, il faudra particulierement soigner le refroidissement des mosfets d’alimentation du processeur car ils chauffent énormement avec l’augmentation du voltage du processeur (Vcore). Sur le long terme, des valeurs trop importantes ou mal ajustées pour certains paramètres entraîneront forcement des défaillances de divers composants si les temperatures maximales de fonctionnement ne sont respéctées.

Il faudra également être vigilant aux fréquences de fonctionnement des différents bus de transfert de données qui ne doivent pas etre augmentées : les fréquences AGP, PCI et PCIE à des valeurs inadaptées pourraient semble t’il endommager certains composants.

Bien sur d’autres composant pourraient encore souffrir comme l’alimentation si cette dernière est insuffisante. Mais en respectant certaines règles, un système de refroidissement adapté, une augmentation raisonnable du Vcore ou encore une alimentation de qualité, vous minimiserez les …