Le Guide OverClocking Core 2 Duo / Quad

1. Introduction :

Bienvenue dans ce guide consacré à vous expliquer le principe et la façon d’augmenter les performances d’ordinateurs composés d’un processeur basé sur l’architecture Core d’ INTEL, en particulier ceux montés sur une carte mère à socket 775.

Avant toute chose nous vous invitons à lire attentivement notre guide « Les bases de l’overclocking », ainsi qu’à télécharger les outils nécessaires (CSMTClockgen et SetFSB ) dans le guide « Les logiciels d’overclocking » que vous trouverez sur notre site.

Nous ne vous présentons pas la star du moment Core 2 Duo, ainsi que ses déclinaisons Xeon, Pentium E ou encore Celeron L , il est le processeur le plus performant du moment, et ce qui nous interesse le plus : il possède une marge d’overclocking assez incroyable, surtout pour les petits modèles à basse fréquence d’origine (E2160, E4300 etc…).

Le Core 2 Duo version desktop et son petit frère mobile sont tous deux sortis récemment, ils se montent sur deux sockets différents : le socket 775 et le 479 Y, le principe d’overclocking est le même pour tous ces processeurs, et s’apparente étroitement à celui décrit dans notre « guide d’overclocking du Pentium 4 ».

La grosse différence entre cette nouvelle génération de processeurs et l’ancienne venant des coefficients multiplicateurs qui ne sont plus entièrement bloqués, et la possibilitée de faire fonctionner la mémoire à une vitesse supérieure au FSB.

La difficulté pour overclocker les Pentium 4 était de trouver le réglage qui limitait la montée en fréquence, car il etait difficile de diagnostiquer si le processeur ou la mémoire étaient en cause sans changer de coefficient multiplicateur. Heureusement nous pourrons donc utiliser cet avantage en cas de doute.

Depuis l’arrivée des Athlon 64, les multiplicateurs ont pris l’habitude de devenir réglables vers le bas même sur les modèles grand public afin de répondre aux besoins des système de régulation des tensions et fréquences suivant l’utilisation processeur.

<<Il pourra être judicieux de diminuer le coefficient multiplicateur pour déterminer quel élément arrive à sa limite lors d’un overclocking.>>  

Il sera parfois bénéfique d’obtenir la fréquence de référence FSB la plus élevée possible afin d’éviter toute perte de performance, en effet la modification du coefficient multiplicateur permet aussi et surtout d’ajuster la fréquence de la mémoire et du FSB en fonction de la fréquence du processeur.

Il ne sera pas toujours évident d’utiliser la meilleure combinaison, certains chipsets permettant de faire tourner la mémoire plus ou moins vite que le FSB, sans parler du nombre de ratios disponibles, il y a de quoi se perdre…

Si vous n’êtes pas l’heureux possesseur d’un X6800 ou QX6… (Extrême Edition) à multiplicateur libre, la seule façon d’overclocker vos processeurs sera donc l’augmentation du FSB en passant par le bios, ou même sous windows avec les logiciels SetFsb ou Clockgen..

Oubliez l’overclocking par le bios si vous possédez un pc de grande marque comme DELL ou encore Hewlett-Packard etc .., ils sont bridés à l’extrème en général.

Certains assembleurs utilisent des cartes mères du commerce et les brident tel Medion, et sans doute quelques autres, un flashage avec un bios compatible devrait pouvoir permettre l’apparition de certaines fonctions cachés, si vous prenez la peine de la démasquer en ouvrant votre boitier.

Si vous ne trouvez pas de bios salvateur, essayez alors les différentes PLL proposées par clockgen ou Setfsb, vous pourriez peut être trouver votre bonheur, en revanche vous ne pourrez pas désynchroniser votre mémoire, ni modifier ses timings, comme vous pourriez le faire par le bios sur une carte mère vendue au détail.

La dernière issue possible sera de modifier physiquement le FSB par défaut du processeur, en trompant la carte mère comme nous le décrirons.

Pour les moins téméraires un bon conseil : allez acheter une carte mère éprouvée comme celle utilisée ici, une alimentation et enfin un boitier ATX et revenez après, votre C2D en vaut la peine…

<<Le principe sera le toujours le même,  l’augmentation du FSB, pas d’autres choix, sauf sur les series Extrême Edition à multiplicateur libre. Il faudra ensuite détérminer et régler le paramêtre limitant, puis peaufiner les réglages. >>

 

Au cours de cet article nous allons vous …