AMD Phenom II 940 Vs Intel Q6600/Q9550 et I7 965

AMD Phenom II 940 Vs Intel Q6600/Q9550 et I7 965

1. Introduction :

 Sur le marché des processeurs grand public deux marques s’affrontent directement, Intel et AMD. Depuis plusieurs années, tantôt l’un domine, tantôt c’est l’autre. Actuellement INTEL domine outrageusement avec ses Core I7, Core 2, et autres modèles inférieurs en gamme.

Avant l’apparition de ces derniers, AMD avait réussi à surprendre son concurrent direct avec le fameux Athlon 64, et sa déclinaison professionnelle Opteron. Ces processeurs offraient de très bonnes performances, mais aussi une consommation mesurée une fois comparés à leurs concurrents du moment alors nommés Pentium 4 et Xeon.

Non content d’offrir des performances de premier ordre, ces Athlons et autres Opterons permettaient des overclockings conséquents lorsque la chance était au rendez vous. Aujourd’hui ces processeurs sont encore disponibles et offrent toujours de bonnes performances, certes très inférieures à celles de leurs concurrents basés sur l’architecture Core 2.

Aujourd’hui si vous souhaitez monter une nouvelle machine performante, plusieurs choix s’offrent à vous. Auparavant le choix était limité à la gamme INTEL, car les processeurs proposés par AMD étaient quelque peu dépassés par la situation et surtout à bout de souffle.

Depuis quelques semaine AMD nous propose une nouvelle révision de son nouveau processeur Phenom, qui a été revu à plusieurs niveaux et renommé Phenom II. Pour être précis, la finesse de gravure a été augmentée, la mémoire cache de troisième niveau a été triplée, et a subi quelques améliorations visant à améliorer ses performances.

Dans les faits, les progrès sont bel et bien là comme vous avez pu le constater dans les articles publiés par nos confrères, à notre tour nous vous proposons de donner notre avis sur ce nouvel arrivant à l’appellation si envoutante.

Nous nous excusons pour le retard que nous accusons par rapport à nos confrères mais il faudra juste souligner qu’AMD nous a complètement oublié, et que nous devons remercier le site marchand ixtremtek.com pour le prêt de la plateforme Phenom II.

Nous vous proposons donc un petit comparatif de ces processeurs à leur fréquence d’origine, mais aussi à fréquence overclockée, cela au travers de quelques jeux et benchmarks qui devraient suffire à vous faire une idée des performances de ces chers petit carrés de technologie.

Alors ce nouvel arrivant est il enfin Phénoménal ou pas ?…

2. Le matériel, logiciels utilisés, et conditions du test :

Pour mener à bien cet article et conformément à nos habitudes nous avons utilisé une petite sélection de benchmarks axés processeurs mais aussi des benchmarks de jeux avec des réglages représentants votre utilisation habituelle, c’est à dire avec des réglages proche de la saccade, tous détails au maximum.

Nous effectuerons aussi quelques tests en basse et moyenne résolution afin de mieux mettre en évidence les possibilités de chaque processeur.

Pour effectuer les tests dans de bonnes conditions, ne pas être limité pas les élements utilisés, nous avons choisi des composants ayant déja fait leur preuves que ce soit au niveau carte mère, qu’ alimentation ou encore des barrettes mémoires. voici donc la liste exhaustive des éléments sélectionnés :

 a. Les composants choisis :

  Plateformes INTEL :

Carte mère : Asus Commando (Core 2) INTEL DX58SO (Core I7)

Barrettes mémoire Core 2 : 2X2Go Crucial Ballistix PC6400 Cas4 (Core 2). Timings : 4/4/4/12 à 400Mhz à 2.83Ghz et 447Mhz à 3.8Ghz

Barrettes mémoire Core I7 : 3X1Go Corsair XMS3-1333 (Core I7). Timings : 7/7/7/20 à 667Mhz à 3.2Ghz et 656Mhz à 3.8Ghz

Carte graphique : nVidia/Sparkle P880 Calibre OC 8800 ULTRA

Alimentation Fortron Blue Storm 400W

Refroidissements :

– Core 2 Thermalright Ultra 90 + Ventilateur Gigabyte G-Power Pro (100mm) 3200rpm max

– Core I7 : Scythe Mugen II

Disque dur  : Hitachi 7K250 250 Go Serial ata.

Systeme d’exploitation Microsoft Windows XP Sp3.

Plateforme AMD :

Carte mère : Gigabyte GA-MA-790GP-DS4H

Barrettes mémoire : 2X1Go Crucial Ballistix PC6400 Cas4. Timings :  4/4/4/12 et 400Mhz dans les 2 situations 3Ghz et 3.8Ghz (Multiplicateur changé uniquement).

Carte graphique : nVidia/Asus 8800GTX

Alimentation Fortron Blue Storm 400W

Refroidissement :

Thermalright Ultra 90 + Ventilateur Gigabyte G-Power Pro (100mm) 3200rpm max

Disque dur  : Hitachi 7K250 250 Go Serial ata.

Systeme d’exploitation Microsoft Windows XP Sp3.

b. Les logiciels choisis :

– Test de stabilité : CpuStressMT pendant plus de 20 minutes.

– Puissance de calcul CPU : Superpi, Wprime, X264, Cinebench 10, CpuMark.

– Puissance de calcul 3D synthetique : Futuremark 3DMark 2001 /2003 / 2005 / 2006.

– Performance in game :

-Crysis benchmark CPU et GPU :

Un jeu connu de tous, un “must” pourrait on dire, le benchmark sera effectué avec les réglages High Perf, en 800X600, 1024X768, et 1280X1024, le framerate atteint sera représentatif de la réalité. Ces réglages nous permettrons de voir l’importance de la fréquence processeur diminuer de concert avec le framerate.

-Lost Planet Performance test :

Ce jeu est un peu méconnu voire boudé et pourtant à ce jour c’est le seul jeu qui fait vraiment ressortir l’avantage de posséder un processeur multicore, les benchmarks offerts sont respectivement axés CPU (cave) et GPU (Snow), nous testerons deux réglages différents pour la même raison citée précédemment, soit 800X600 et 1280X960 tous détails au maximum.

-Fear Test settings :

Un jeu assez ancien, et de ce fait peu exigeant en puissance graphique, notre 8800GTX nous permettra de mettre le processeur à genou face aux nombreuses images rendues à traiter, ce test sera donc peu représentatif de la réalité in the game, tout comme 3DMark2001..

c. les conditions de test :

Comme à notre habitude chez OCM, nous testerons ces processeurs à l’air libre, point de boitier. Il faudra donc revoir les chiffres à la baisse dans le cas d’une utilisation en boitier, en revanche un watercooling sera un petit peu plus performant surtout si le radiateur est situé à l’extérieur du boitier.

A l’issue de ces tests il s’est avéré que le Q9550 était stable à 3.8Ghz à 1.45V, soit la limite raisonnable de tension pour ce type de processeur, le Phenom 2 quant à lui a vraiment décidé de le concurrencer puisque sa fréquence stable maximale s’est avérée être la même, cela nous a donc permis de les comparer à même fréquence ce qui apporte encore un peu d’ intérêt à ce comparatif.

A l’origine nous n’avions pas prévu de joindre de Core I7 965 à ce comparatif, mais etant donné la générosité de Mr INTEL, nous avons jugé sa présence indispensable . Par respect pour les autres concurrents nous ne le pousserons pas au dela de 3.8Ghz, et sachez que pour lui ce fut du gateau, il était tout à fait capable d’être stabilisé à 4.1Ghz raisonnablement. Il ne rentre pas directement en concurrence avec les processeurs présentés étant donné son prix et pis encore celui de la plateforme complète.

Pour fermer la marche et confirmer qu’AMD avait enfin réussi à dépasser les Core 2 Quad Kentsfield, nous avons donc poussé un vieux Q6600 step B3 à sa limite stable soit 3.4Ghz, un Q6600 plus récent aurait sans doute pu faire mieux et peut être bien titiller notre Phenom 2, mais ca seul dieu le sait…

3. Performances en applications processeur :

Voici venu le moment de juger des performances de nos petits bouts de silicium ô combien indispensables aujourd’hui. Pour commencer voici les performances qu’ils vous offriront si vous les utilisez pour des applications autres que pour vous détendre, par exemple de l’encodage, du calcul lourd, ou encore pour effectuer des rendus 3D.

a. Performances Cpu Mark :

Ce petit benchmark a toujours été très dépendant de la taille et des performances du cache L2 des processeur, la fréquence du processeur est aussi très importante dans le score obtenu. Voyons comment réagissent nos protagonistes, qui sont tous d’architectures plus ou moins différentes  :

Conclusion :

Premier constat, le Q6600 ne peut rien faire, dominé aussi bien à sa fréquence d’origine qu’un fois overclocké à 3.4Ghz, deuxième constat le Phenom II arrive vraiment à concurrencer le Q9550 et livre un combat de toute beauté en étant plus performant à fréquence d’origine, troisième constat le Core I7 joue dans un autre registre et met tout le monde d’accord.

On notera tout de même que le Phenom 2 cadencé à 3.8Ghz est légèrement plus performant à ce benchmark que le Core I7 965 à 3.2Ghz, 600Mhz de différence ….

b. Performances benchmarks calculs et rendu 3D :

Pour refléter ces usages, nous avons utilisé un petit set de 3 benchmarks bien connus des overclockeurs : CpuMark, Superpi 1M pour le calcul du nombre pi avec 1 million de chiffres après la virgule, mais aussi Wprime 32M qui calcule les racines carrées de 32 millions de chiffres par la méthode de Newton. Il utilise tous les cores disponibles et même plus grâce à l’Hyperthreading sur le I7.

A ce sujet nous devons préciser que la fonctionnalité Hyperthreading du Core I7 lui permet de simuler 8 cores physique au lieu de 4. Pour finir nous lancerons Cinebench qui est un test de performance en rendu 3D, utilisant lui aussi toute la puissance des cores disponible, ainsi que l’Hyperthreading.

 Conclusion :

– A Superpi, même constat qu’à CpuMark : le Q6600 est largué, et se permet juste de dominer le Phenom 2, mais ce n’est vraiment pas une surprise, les performances du Phenom 1er du nom étaient vraiment catastrophique et on se plait à approcher désormais les 20 secondes avec un processeur AMD.

Pour la petite histoire le record du monde sur AMD est encore au dessus des 11 secondes, tandis que celui d‘INTEL est en dessous des 7 secondes, ce benchmark étant basé sur un algorhytme assez ancien, il n’est vraiment pas représentatif des performances, en particulier lorsque deux architectures différentes sont présentes. De plus il n’utilise qu’un seul core du processeur.

– Wprime est déja un benchmark plus d’actualité, nous ne savons pas vraiment ce qu’il calcule au juste, mais il a au moins le mérite d’exploiter à fond les architectures multicores, on remarquera les bonnes performances du Phenom 2 plus performant d’origine, mais une fois overclocké il ne fait plus que jeu égal avec le Q9550 overclocké lui aussi.

– Cinebench fait aussi appel à l’Hyperthreading et permet donc au I7 965 de faire de nouveau étalage de son niveau de performance d’un autre monde, même non overclocké le I7 965 domine le Q9550 overclocké à 3.8Ghz, suit ensuite le Phenom 2, puis le Q6600 ferme la marche.. Le Core I7 fait donc de nouveau une démonstration de puissance en solitaire, personne pour lui frotter les coudes, pas même le Phenom 2 ou encore le Q9550 overclockés à 3.8Ghz n’arrivent à le titiller, indiscutable victoire de nouveau, merci l’Hyperthreading

c. Performances en encodage H264:

Petit benchmark utilisant ce codec très performant, il reflètera les capacités de chaque processeur à encoder plus ou moins vite une certaine séquence en MPEG2, plus la barre de FPS sera haute plus le processeur sera performant, la valeur étant le nombre d’images encodées par seconde.

Conclusion :

Comme prévu le I7 965 domine toujours aussi outrageusement le sujet de la performance. On remarquera au passage les très bonnes performances du Phenom 2, qui domine ici son concurrent Q9550.

On pourrait supposer que la fréquence d’origine supérieure du Phenom 2 aurait pu en être la raison , mais on peut s’apercevoir qu’une fois ces deux derniers à 3.8Ghz, le Phenom 2 domine toujours, et encore plus lors de la deuxième passe de la séquence d’encodage.

On remarquera encore ici que le Phenom 2 à 3.8Ghz fait quasi jeu égal avec le I7 965 cadencé d’origine à 3.2Ghz, soit encore un avantage de 600Mhz pour ce dernier.