Guide OverClocking Athlon XP/ Duron / Barton / Sempron

Guide OverClocking Athlon XP/ Duron / Barton / Sempron

1. Introduction

L’Athlon XP et ses dérivés sont tous des processeurs socket 462, il faut savoir que suivant les périodes de fabrication de ces processeur, ils bénéficiaient ou non de coefficients multiplicateurs libres.

Ils ont étés commercialisés dans deux finesses de gravures différentes, 0,18 Microns puis 0,13 Microns, seules les version 0,13 Micron étaient entièrement débloquées pendant un certain temps, malheureusement seules certaines cartes mères arrivent à gérer intégralement la plage de coefficients offerte, quant le processeur n’est pas bloqué.

Il y a donc plusieurs techniques pour overclocker ces processeurs, suivant la carte mère utilisée, le processeur en question, vos barrettes mémoires..

overclocking

Augmenter le coefficient multiplicateur du processeur est la façon la plus simple mais aussi la moins intéressante au niveau des gains en performance obtenus.

Evidemment si vous disposez de mémoire très obsolète, ou d’une carte mère préhistorique comme notre chère K7S5A utilisée ici, les multiplicateurs peuvent vous rendre bien des services.

Dans certain cas lorsque le coefficient par défaut est supérieur à 12X il peut être judicieux de le diminuer afin d’avoir un haut FSB. Luxe réservé aux possesseurs d’Athlon XP à ancien PCB.

Les meilleurs des Athlon XP furent les JIUGB-JIUHB en 1700+ et 1800+ pour leur marge d’overclocking.
Avec un processeur 0,18 Microns n’espérez pas dépasser 2Ghz, Un 0,13 Microns les atteindra sans problème.

overclocking

Comme sur toutes les plateformes que ce soit A64, P4, Athlon, l’augmentation de la fréquence processeur est toujours bénéfique, l’idéal étant d’augmenter également la capacité à faire transiter les informations entre la mémoire vive et le processeur c’est-à-dire la bande passante mémoire.

Le besoin en bande passante augmente avec la montée en fréquence, le nombre des instructions traitées en un certain laps de temps augmentant.
Augmenter le FSB est synonyme d’augmentation de bande passante dans ce guide car nous ne désynchroniserons pas la mémoire et le FSB.

Les reines des cartes mères pour l’overclocking de Processeurs 462 sont les DFI lan Party, et Abit NF7(S), avec elles vous pourrez atteindre des FSB synchros supérieurs à 250Mhz.

Elles proposent des options de survoltage très intéressantes; les processeurs K7 en sont friands en général.

« Tout processeur sera overclockable, même un vieux 0.18 Micron, même si l’overclocking sera bien moindre, augmenter son FSB offrira déjà un confortable gain »

2. Les options ideales pour overclocker

overclocking

Les processeurs les plus difficiles à overclocker à de hautes fréquences seront les processeurs à petits coefficients multiplicateurs bloqués, comme les Durons 1400 par exemple, car le FSB pourra dépasser largement 200Mhz pour seulement à peine plus de 2Ghz, ce que tous les chipset n apprécieront pas.
Les gains en performances seront là, mais la carte mère les limitera.

L’idéal pour l’overclocking serait de disposer d’une carte mère à chipset Nforce2, autant pour les performances que pour obtenir de hauts FSB qui permettront de pousser vos processeurs et surtout vos barrettes mémoires dans leurs derniers retranchements.

Vous savez désormais pourquoi il est possible d’overclocker votre processeur (voir Les Bases), maintenant il va s’agir d’évaluer votre processeur et de mettre en pratique.

« La première chose à vérifier est donc le type du chipset de votre carte mère. Le modèle sera déterminant »

overclocking

L’idéal serait de trouver les options suivantes dans le bios de votre carte mère :

– FSB
Certaines cartes mères ne proposent aucun choix, un choix restreint (133/166), d’autres un choix total, allant même jusqu’à des fréquences réellement inaccessibles.
Plus le FSB sera élevé plus performant ce sera, car la mémoire sera synchronisée et tournera à la même fréquence et ainsi offrira un surplus de bande passante.

 

« C’est à partir de cette fréquence que seront calculées, les autres fréquences AGP/PCI/CPU/DDR, suivant différents ratios »

-Coeff ou multi
S’assurer que cela fonctionne bien, car même avec un processeur bloqué, sur les cartes mères offrant cette fonction l’option apparaît, mais n’est pas effective.
Les choix de cette fonction apparaîssent sous cette forme : 11X, 12X, ….. , pour vérifier son bon fonctionnement diminuez le d’un pas, et observez la fréquence affichée au boot de l’ordinateur ou sous Windows dans Démarrer/panneau de configuration/système. La fréquence affichée devra correspondre au FSB X Coeff choisi.

-Le Voltage processeur (Vcore)
La plupart des Athlons XP supportent un voltage de plus de 1.85v en aircooling, voire plus.
Augmenter le voltage d’un Athlon XP dans des proportions raisonnables est toujours bénéfique en matière de fréquence.

Je conseille de ne pas dépasser 1.75v pour les néophytes non pourvus de refroidissements adaptés.
Certains processeurs refuseront de fonctionner correctement passé une certaine tension.
En watercooling les 2Volts en 24/24h sont monnaies courantes.

« Je suggère de régler le Vcore de manière à ne pas trop dépasser 60° après 30 Minutes de torture test prime, en contrôlant avec un soft de monitoring »

-Le Voltage des barrettes mémoires (Vdimm ou Vddr)
Certaines barrettes de mémoire peuvent supporter plus de 3.5v (chips Windbond) , en moyenne disons que 3V est déjà une tension raisonnable pour la plupart des barrettes, même si rares sont les cartes qui propose une telle tension sur ce socket.
Peu de risques si boîtier bien ventilé.
Il existe un accessoire commercialisé par OCZ qui permet de dépasser 3,5Vddr :
Le DDR Booster.

« Certaines barrettes ne gagneront rien, voire perdront avec l’augmentation de la tension, tester est le meilleur moyen de connaître leur potentiel »

Augmenter la tension d’alimentation de la mémoire peut permettre d’atteindre de plus hautes fréquences, et même de pouvoir diminuer les latences de la mémoire (timings) dans certains cas.
Augmenter la capacité de montée en fréquence d’une barrette mémoire peut des fois permettre de gros gains, même si l’augmentation est minime, autorisant des fois à utiliser un coefficient multiplicateur inférieur pour une même fréquence processeur.

overclocking

Quand vous augmentez le FSB sur une carte mère sans AGP/PCI lock vous overclockez tout le système, sauf la carte graphique qui est un ordinateur à elle seule, embarquant sa propre mémoire; par contre vous accélérez son bus AGP, de même pour le bus PC sur lequel vos disque durs fonctionnent, ce qui va à l’encontre de certaines tolérances.
L’idéal étant donc de disposer d’une carte mère à base d’un chipset qui offre la fonction AGP/PCI lock..

3. Les differents types d’Athlon XP

Ancien ou nouveau PCB ? Comment les reconnaître :

Il y a 2 types d’Athlon XP :

-Athlon XP 0,13 Microns à ponts apparents (ancien PCB).

overclocking-Athlon XP à 0,13 Microns Ponts non apparents (nouveau PCB).

overclocking

overclockinga. Les Athlon XP avec Ancien PCB on étés produits antérieurement à 0340 (40ème semaine 2003):

Ils n’étaient pas bloqués au niveau des coefficients multiplicateurs.

Pour rappel, pour augmenter la fréquence d’un microprocesseur il faut augmenter :
Soit le FSB, soit le coefficient multiplicateur, ou bien les deux.
Sur ces processeurs rien n’était impossible tout comme aujourd’hui sur les Athlon 64 FX.
Ils étaient le paradis de l’overclocking à bas prix, mais aussi l’objet de trafics de processeurs modifiés.

Depuis leur PCB a changé, pour éviter ces petits désagréments.
Avant, il était possible de modifier un 1700+ en 2800+ librement dans le bios, ou physiquement en reliant ou coupant certains ponts.
Il est possible également de changer le voltage par défaut, ou bien même le FSB par défaut par la même technique.

Il vous faut savoir que vous pourrez théoriquement transformer votre 1700+ en 2800+(par ex), ou votre 2500+ en 3200+(par ex) voire même en modèle n’ayant jamais existé, sans même aller dans le bios avec un peu de chance.

<<Si vous avez la chance de posséder l’un de ces AthlonsXP débridables, vous pourrez overclocker votre processeur sans même toucher au bios, il vous sera possible dans tous les cas, de réaliser un certain overclocking sans carte mère évoluée. >>

b. Les Athlon XP nouveau PCB :

overclockingIls sont beaucoup plus difficiles à modifier physiquement, les ponts étant noyés dans le vernis, on ne peut plus modifier le multiplicateur ni par les ponts ni par les pins.

Seules quelques modifications sont encore possibles comme le vcore, ou encore le FSB par défaut, on pourra aussi les passer en mobile pour pouvoir baisser leur coefficient sous windows, ceci ne fonctionnera maheureusement pas sur les cartes mères à base de chipset nforce2.
Possesseurs de cartes Nforce2, votre seule façon de gagner en performance :
le FSB maximum par le bios ou sous Windows avec Clockgen (ici en version NF3).